Maîtres de stage

Si vous souhaitez être maître de stage, vous devez être inscrit depuis au moins dix ans au tableau.

 

Le maître de stage s’engage*

  • à veiller personnellement à la formation du stagiaire dans toute la mesure de ses possibilités, notamment en le faisant participer aux travaux de bureau, aux visites de chantiers et aux démarches administratives;
  • à veiller personnellement à la bonne conduite du stagiaire conformément à la déontologie de la profession d'architecte;
  • à renseigner, en toute objectivité, la commission de stage et le Conseil de l'Ordre sur le comportement professionnel du stagiaire, et notamment, à leur signaler tout manquement aux obligations du stage et toute interruption dans l'accomplissement de celui-ci.

*article 15 du Règlement de stage

Semestriellement votre stagiaire sera convoqué par les commissaires de stage pour procéder au contrôle de son stage. Il sera soumis à quatre contrôles de stage sur l’ensemble de sa période de stage légal comme le prévoient les articles 20 et 21 du Règlement de stage.

Ces contrôles de stage permettent d’évaluer les aptitudes et la progression de votre stagiaire tout au long de sa formation à l’exercice de la profession. 

La commission de stage sera attentive à la qualité du stage.

Tous les aspects du métier doivent avoir été vus au cours du stage. Ceci constitue l’élément essentiel pour valider ou non le stage au terme des deux ans.

Il est par conséquent important de ne pas reporter celui-ci.

Nous vous invitons donc à prendre toutes les dispositions nécessaires afin que votre stagiaire puisse se présenter aux contrôles de stage que nous lui adressons. Un suivi optimum pourra ainsi être effectué.

A cette occasion, vous veillerez à faire parvenir à votre Conseil vos rapports semestriels d’évaluation du stagiaire en utilisant le formulaire type qui vous est soumis.
Afin de vous aider à rédiger au mieux ces rapports semestriels,  un aide-memo est à votre disposition. 

Le nombre de stagiaires n’est pas limité par maître de stage.

Généralement, les Conseils de l’Ordre estiment qu’un maître de stage n’est pas en mesure d’assurer la formation de plus de deux stagiaires simultanément.