Après de nombreuses initiatives et diverses interpellations auprès du Ministre Carlo Di Antonio, un accord a pu intervenir entre l'Ordre et le Cabinet. Le Ministre a chargé son administration de prendre toutes les mesures nécessaires afin que la liste des demandes de permis introduites en Région wallonne soit transmise hebdomadairement à l’Ordre.

L'Ordre des Architectes s’est battu, seul, durant de nombreuses semaines afin d’expliquer l’utilité du visa lequel lui permet d’exercer un contrôle pertinent sur la profession dont l’exercice doit être assuré par des professionnel qualifiés et compétents.

Aujourd'hui, les services informatiques de l’Ordre et de la DGO4 travaillent de concert pour permettre cette transmission d’informations.

Petit bémol : seront communiquées à l’Ordre les demandes de permis qui auront été encodées – via le système informatique GESPER – par les services des fonctionnaires délégués. La mission de contrôle de l’Ordre pourra dès lors s’exécuter correctement si l’encodage dont question se fait avec systématisme et sans retard.

Il ne faut donc pas crier trop vite victoire mais le Ministre Carlo Di Antonio a compris l’importance du contrôle que l’Ordre doit pouvoir exercer sur les demandes de permis d’urbanisme.

Pour rappel, la suppression du visa prévue par la partie réglementaire du CoDT fragilise la situation du maître d’ouvrage. Et elle constitue un réel danger pour la profession d’architecte. Le Cfg-OA s’est opposé à cette suppression qui générera une augmentation de l’exercice illégal de la profession comme ça a été le cas en Région de Bruxelles-Capitale.