Proclamation faite : le 16 octobre 2014
Nombre de votes valides : 854

Les candidats élus entreront en fonction dès le 1er janvier 2015.


 

Sans-titre-1.jpgJean-Pierre NAVEZ
Membre effectif - 169,49 voix obtenues 


Date de naissance : 08 septembre 1959
Siège d’activité : Ath
Statut professionnel : indépendant

Plus familier du désordre que de l’ « Ordre », les termes éthique, déontologie, confraternité n’ont néanmoins jamais été pour moi des abstractions, mais des valeurs vécues et partagées, avec bonheur, durant plus de trente ans de carrière.

 Nous traversons de profondes mutations qui nous ouvrent de nouveaux champs de progrès, mais également certaines dérives telles que : les contraintes extrêmes normatives et procédurières, la multiplication des intervenants, ou  le morcellement de notre autonomie. Ces transformations rapides imposent notre vigilance, et certainement une résistance qu’il me plairait de mettre au service de ce qui devrait rester notre seule préoccupation: l’architecture.


 

Sans-titre-1.jpgJoël RENAUD
Membre effectif - 143,626 voix obtenues 


Date de naissance : 05 avril 1954
Siège d’activité : Mons
Statut professionnel : indépendant

Les 6 années passées au service de l’ordre m’ont conforté de l’importance du rôle d’un ordre régulateur de notre exercice. Je n’ai aucun penchant pour une police mais bien pour une écoute, une observation de la profession et de son rôle dans la société.

En ce qui concerne la réforme tant souhaitée par une grande majorité nous avions cru la voir naître en début de cette année mais il n’a pas été possible au gouvernement de la soutenir dans sa dernière 6ème réforme.

Celle-ci se basait sur la régionalisation, une instance fédérale (CNOA) aux compétences restreintes subsistait.

Le CFGOA a, par le travail, initié des commissions de travail pour le stage, les marchés publics, la formation, les missions et honoraires, le disciplinaire, préparé la base d’une réforme qui reste à peaufiner et concrétiser en accord et synergie avec les unions professionnelles (UWA). Je soutiendrai à cet effet la persistance et le renforcement de la chambre wallonne, lieu de dialogue entre tous les architectes.

La grande question qui plane régulièrement sur les débats du CFGOA est la pertinence ou non du maintien de la loi de 1939 (l’architecte obligé mais non souhaité).

J’ai pu constater dans les approches énoncées à ce sujet des différences sensibles de la pratique professionnelle d’une province à l’autre. Cette observation m’a convaincu de la nécessité de garder une proximité indispensable au ressenti de l’évolution de la pratique professionnelle régionale. Rien ne sert d’édicter des règles si dans la pratique elles sont trop souvent détournées.


 

Sans-titre-1.jpg Xavier BERTO
Membre effectif - 89,671 voix obtenues 


Date de naissance : 05 janvier 1970
Siège d’activité : Charleroi
Statut professionnel : fonctionnaire

Après 6 ans passés comme suppléant, j’ai eu l’occasion de participer à différentes commissions (administrative, disciplinaire, conciliation et de stage).

J’ai pu vivre des réussites et succès de confrères mais également et surtout des désarrois, des désenchantements de notre profession parfois partiels mais souvent profonds.

Voyant les récriminations (diverses et variées) des architectes, des clients, des promoteurs, de l’administration dans la littérature, les blogs, les mails, je ne peux me résoudre à rester passif.

Partant du principe qu’il faut s’interroger sur nos propres faiblesses plutôt que sur la force des autres, je pense que la vision de notre métier ne se mène pas dans les bureaux de vote, mais que le débat peut se faire ici et maintenant, là où sont les acteurs de terrain, les architectes.

Fort de cela, nous devons être à la hauteur de ce que la situation exige, c’est-à-dire une profession forte, rigoureuse, performante, novatrice, libre et passionnée.

Donnez-moi la possibilité de vous donner la parole, de sublimer vos actions afin de réussir la métamorphose inéluctable de notre ordre.

Comme on dit en wallon « I’m optimist »


 

Sans-titre-1.jpgJean-Marc SCHEIRS
Membre effectif - 88,779 voix obtenues 


Date de naissance : 30 septembre 1958
Siège d’activité : Manage
Statut professionnel : indépendant 

Voilà 30 ans que j’exerce notre beau métier créatif en tant qu’indépendant.

Cependant, la complexification des tâches administratives qui y sont liées, n’a cessé d’augmenter (Coordination sécurité et santé, performances énergétiques, infractions urbanistiques…) et de rogner le temps que nous y consacrons, alourdissant proportionnellement notre responsabilité professionnelle déjà grande. 

Il y a des années que l’on nous parle de simplification administrative, sans  que nous puissions en mesurer positivement les effets. Entre un CWATUP moribond et un CODT grand prématuré, rendre le service attendu par nos clients s’apparente le plus souvent au parcours du combattant.

C’est donc dans l’espoir de pouvoir faire changer cet état de faits que je présente ma candidature et ainsi prolonger mon engagement au sein  du milieu associatif, en mettant mon énergie au service de l’Ordre dans le but de défendre notre profession. 


 

Sans-titre-1.jpgFrédéric CHAUDAT
membre suppléant - 74,695 voix obtenues 


Date de naissance : 23 novembre 1964
Siège d’activité : Tournai
Statut professionnel : indépendant

S’investir pour la profession.

Partager son expérience.

Faire vivre la confraternité.

Ces trois slogans donnés par l’ordre pour les gens qui comme moi sont sans doute en manque d’inspiration !

Je suis investi depuis longtemps dans la profession au travers d’associations professionnelles, je partage souvent mon expérience avec mes confrères et mes stagiaires, et enfin je crois être assez confraternel…. les autres jugerons !

Alors pourquoi s’inscrire à l’Ordre ?

Comme beaucoup je disais « ce n’est pas pour moi », « l’ordre ne sert à rien », … si je continue à croire ça comme beaucoup d’entre nous, alors personne ne fera ce Job ! Et pourtant il doit être fait !

C’est peut-être mon tour. Peut-être il est temps d’essayer d’apporter une pierre à l’édifice.

Quelle est ma motivation ?

L’Ordre se place au niveau de l’intérêt de la « profession »,  je reconnais que ce n’est pas particulièrement ce que je préfère, mais que c’est utile. Mais finalement ce qui importe le plus ce sont les personnes, les architectes eux-mêmes !


 

Sans-titre-1.jpgStefana BAIO
membre suppléant - 58,564 voix obtenues 


Date de naissance : 18 mars 1970
Siège d’activité : La Louvière
Statut professionnel : appointé

Je travaille à l’Administration depuis plus de 10 ans. Directrice d’une RCA, je suis confrontée ainsi aux marchés publics et aux frustrations qu’ils peuvent souvent engendrer chez les architectes et tout particulièrement chez les jeunes architectes.

Un dialogue urgent me semble nécessaire entre les pouvoirs publics et la profession.
Etant un peu les deux à la fois, je souhaiterais apporter cette expérience à la construction de ce dialogue, au service, je l’espère de tout cœur, d’une architecture de qualité.
Architectes et pouvoirs publics ne peuvent qu’en sortir grandis.

 


 

Sans-titre-1.jpgJoseph DEMUYSERE
Membre suppléant - 57,745 voix obtenues 


Date de naissance : 04 octobre 1950
Siège d’activité : 
Comines
Statut professionnel : indépendant

L'architecte doit rester (redevenir ?) un acteur essentiel de l'art de construire, d'aménager le territoire, d'habiter, de vivre…

Il faut reconquérir de la place pour l'imagination et du temps pour la création, au détriment de l'administratif.

Des pistes pour y arriver :

  • rendre les contraintes raisonnables, claires et connues de tous;
  • à cette fin, établir de meilleures coopérations avec les Administrations en amont des règlementations et des projets;
  • élargir le champ d'intervention naturel de l'architecte qui se racrapote de jour en jour 
  • (intervention dans le cadre de l'urbanisation, de l'intégration paysagère, missions de conseil…). Il en résultera plus de coopération et moins de compétition;
  • garantir l'autorité et l'indépendance de l'architecte dans le cadre des missions de conception / réalisation;
  • limiter l'utilisation gratuite de l'architecte (concours déguisés, projets abandonnés, nouvelles contraintes en cours d'étude…);
  • favoriser une formation continuée pertinente et moderne, économisant le temps et les déplacements sans nuire à l'efficacité;
  • obtenir une plus grande mise à disposition des informations disponibles;

Mes centres d'intérêt : l'architecture, l'urbanisme et l'aménagement du territoire durable.

 


 

Sans-titre-1.jpgMichele CLORA
Non élu - 56,786 voix obtenues 


Date de naissance : 05 septembre 1979
Siège d’activité : La Louvière
Statut professionnel : indépendant

Bien souvent l’architecte est livré à lui-même, tant au niveau des rapports architecte / maître de l’ouvrage / entreprises, qu’au niveau du rapport entre confrères.

L’architecte doit pouvoir exercer sa profession dans de bonnes conditions de travail avec des horaires décents. 

Etant architecte indépendant depuis 2004 et soucieux de l’évolution de la profession, je pose ma candidature dans le but de pouvoir défendre, conseiller et orienter les jeunes architectes tout au long de leur parcours professionnel afin d’améliorer la position de l’architecte vis-à-vis du grand public.


 

Sans-titre-1.jpgMélanie MORAZZINI
Non élue - 45,576 voix obtenues 


Date de naissance : 28 août 1984
Siège d’activité :
Dour
Statut professionnel : indépendant

Il y a quelques années, j’ai eu l’opportunité d’exercer le mandat de déléguée des stagiaires à la commission de stage. J’ai beaucoup appris, et ce poste m’a surtout permis de d’acquérir une vision différente de l’Ordre et de la profession.

Aujourd’hui, je voudrais principalement faciliter la communication entre les membres et l’Ordre et moderniser leurs relations. Je souhaiterais défendre les intérêts de mes confrères et plus particulièrement ceux des jeunes architectes. 


 

Sans-titre-1.jpgMaïté CENTOLA
non élue - 44,817 voix obtenues 


Date de naissance : 12 août 1984
Siège d’activité : Boussu
Statut professionnel : indépendant

Je suis inscrite à l'Ordre des Architectes du Hainaut depuis septembre 2007.

Je suis née le 12 août 1984 à Mons, ai suivi les cours d’Architecture dont j'ai obtenu le diplôme le 30 juin 2007, et professe en tant qu'architecte indépendante depuis le 01 septembre 2007 après mon stage effectué chez Max DE MEYER.

Ma principale zone d'activité se situe sur Mons et ses environs.

Membre stagiaire de l'Ordre entre mai 2008 et mai 2010, j'ai pu m'initier aux rouages du Conseil.

Soucieuse de parfaire et d'approfondir mes connaissances  tout en participant activement aux réunions, activités et prises de décision de l'Ordre,  je me permets par la présente de présenter ma candidature à la prochaine élection du 16 octobre 2014.


 

ELECTIONS_Photos_Hainaut.jpgAhmet Özcan KANDEMIR
Non élu - 24,25 voix obtenues 


Date de naissance : 28 décembre 1965
Siège d’activité : Ghlin
Statut professionnel : indépendant

Avec près de 25 années d’expérience dans de nombreux domaines liés à des bureaux d’études, il me tient à cœur aujourd’hui de m’investir pour la profession dans son ensemble.

Participer aux tâches du Conseil de l’Ordre des Architectes me permettra d’apporter une contribution certaine au service de tous.

Le développement de l’outil informatique au service de chacun, l’accessibilité aux marchés publics plus facile et ouverte à un plus large panel de confrères sont, entre autres, des programmes auxquels je souhaiterais participer. 


 

En savoir plus sur les résultats des autres provinces ?

  •   Voir les résultats dans les autres provincesVers les autres provinces

  •