Fin janvier 2017, le Cfg-OA a initié une action auprès de toutes les communes de Wallonie. Cette action avait pour objectif de rappeler la réalité des exercices illégaux lesquels peuvent générer des conséquences particulièrement graves. Les communes ont, dès lors, été invitées à faire preuve de vigilance sur la réelle intervention des architectes et à vérifier l'exactitude des visas produits via ArchiOnWeb..


ET POUR LES ARCHITECTES TRAVAILLANT AU SEIN DES ADMINISTRATIONS COMMUNALES ?

Il a également été demandé aux communes de communiquer la liste des architectes travaillant en leur sein et de confirmer que les architectes non inscrits à l’un des tableaux de l’Ordre n’effectuent aucun acte relevant du monopole de l’architecte.

 

RÉSULTAT ?

111 communes ont réservé une réponse au courrier du Cfg-OA. La démarche entreprise par l’Ordre a donc porté ses fruits : il était essentiel de rappeler aux communes les dispositions légales en matière d’exercice de la profession d’architectes et de signaler l’attention portée par l’Ordre au respect de ces dispositions.

Enfin, il peut être rappelé que la même démarche a été effectuée fin 2016 en Région de Bruxelles-Capitale.