Ce site web utilise des cookies à des fins statistiques et dans le but d'assurer le bon fonctionnement du site. Afin de continuer à naviguer sur le site, veuillez accepter leur utilisation en cliquant sur "j'accepte". Ces cookies seront stockés pour une durée de 365 jours.
j'accepte

Nous sommes tous culturellement et socialement responsables des enjeux de l'espace et de l'environnement. Les premiers acteurs concernés lancent un appel pour Baukultur auprès des politiciens pour changer les choses.

L'Ordre des Architectes, la Fédération des Sociétés d'architectes de Belgique et les associations professionnelles, AR-Co, l'UCLouvain, l'UMons, la KU Leuven, les bouwmeesters (bMa, Cellule Architecture Fédération Wallonie-Bruxelles, Charleroi Bouwmeester, Vlaamse Bouwmeester, Stadbouwmeester Gent et Stadbouwmeester Antwerpen), l'Institut culture d'architecture Wallonie-Bruxelles et le CEAB (Collège des Experts-Architectes de Belgique) ont lancé un appel commun aux politiciens.

Ils demandent notamment :

  • respecter la Déclaration de Davos
  • contribuer au Plan européen pour la Culture 2019-2022
  • privilégier la qualité des bâtiments et des espaces publics avant l'intérêt financier
  • favoriser la réutilisation parcimonieuse des bâtiments qui préserve et valorise notre héritage construit (Déclaration de Leeuwarden)
  • introduire des cours sur l'espace et l'environnement dans les programmes scolaires
  • réduire l'invasion du territoire par les bâtiments et les infrastructures
  • garantir le droit à un logement abordable pour tous
  • ...

» Quels actes concrets les politiciens peuvent-ils prendre ?