Ce site web utilise des cookies à des fins statistiques et dans le but d'assurer le bon fonctionnement du site. Afin de continuer à naviguer sur le site, veuillez accepter leur utilisation en cliquant sur "j'accepte". Ces cookies seront stockés pour une durée de 365 jours.
j'accepte

Ce lundi 4 mai 2020 a marqué le début de la première étape du processus de déconfinement et donc d’une reprise progressive du travail. Quelles conséquences sur le travail de l’architecte ?

1. Organisation des bureaux d’architecture.

  • Le télétravail.

Il est toujours recommandé de favoriser dans la mesure du possible le télétravail lequel peut évidemment être exercé à temps partiel. 

  • La présence sur le lieu du travail.

Pour les bureaux d’architecture qui accueillent des collaborateurs quelles que soient leurs fonctions, les dispositions suivantes doivent être respectées :

  • maintien de la distanciation sociale de 1,5 mètre entre les différentes personnes présentes : c’est la mesure essentielle !
  • si cette distanciation sociale ne peut être respectée à l’une ou l’autre occasion, le port du masque est fortement recommandé ;
  • limiter le nombre de personnes dans une pièce même si les distanciations sociales peuvent être respectées ;
  • mise à disposition de savons et/ou de gel hydroalcoolique pour permettre aux collaborateurs de se laver régulièrement les mains ;
  • nettoyage régulier des lieux de travail et des postes de travail (écrans d’ordinateur, claviers, poignées de porte,…. ;
  • affichage visible des recommandations sanitaires à respecter scrupuleusement.

2. L’accueil des clients.

Les bureaux d’architecture peuvent accueillir des clients moyennant le respect d’obligations sanitaires précises :

  • respecter la règle de distanciation sociale de 1,5 mètre
  • prévoir du gel hydroalcoolique ou la possibilité pour le client de se laver les mains ;
  • limiter au maximum le nombre de visiteurs nécessaires au traitement du dossier ;
  • étaler au maximum les heures de rendez-vous ;
  • afficher à l’entrée les mesures sanitaires à respecter ;
  • limiter le temps du rendez-vous ;

 

3. Visites et mesurages chez clients.

Les visites et mesurages chez les clients à l’intérieur d’une habitation ou à l’extérieur d’une habitation sont autorisées sous réserve de respecter la règle de distanciation sociale d’1,50 mètre

Pour les mesurages à l’intérieur d’un bâtiment, il est recommandé de faire sortir les occupants de la pièce ou du bien lors du mesurage.

 

4. Les chantiers.

  • Travaux extérieurs et intérieurs.

A partir de ce 4 mai, les travaux intérieurs et extérieurs sont autorisés étant entendu que les directives sanitaires (reprises notamment dans le guide des bonnes pratiques publié par le SPF Emploi, Travail et concertation sociale) soient respectées.

Par ailleurs, les commerces en matériaux de construction peuvent continuer à approvisionner leurs clients. 

  • Les suspensions de chantier.

L’Ordre recommande aux architectes de se concerter avec le maître d’ouvrage et l’entrepreneur pour suspendre ou fermer un chantier s’il apparaissait notamment que les mesures sanitaires ne pouvaient être respectées.

Si l’entrepreneur et/ou le maître d’ouvrage souhaite(nt) la poursuite du chantier, il appartiendra alors à l’architecte d’écrire à son client et à l’entrepreneur pour lui confirmer que les mesures sanitaires ne sont pas respectées et que le chantier devrait être arrêté.

Nous vous proposons des modèles de courriers pour notifier à l'entrepreneur ou au maître d'ouvrage la suspension d'un chantier. Ces modèles sont disponibles ici.

  • Les réunions de chantier

L’Ordre continue à préconiser de tenir la réunion de chantier en 2 parties :

  • une vidéo ou call conférence pour l’examen des documents : états d’avancement, plannings, factures,…….
  • une visite des lieux la plus courte possible et réunissant un nombre restreint d’intervenants.

Il est essentiel que la mesure de distanciation sociale de 1,5 mètre soit respectée. Le port d’un masque est une protection complémentaire.

Pour répondre à toutes les questions que vous vous posez, deux sources d’informations absolument indispensables et à consulter régulièrement :

Les services de l’Ordre restent évidemment à votre disposition pour vous communiquer toutes les informations complémentaires que vous souhaiteriez obtenir : legal@ordredesarchitectes.be